Nous contacter

Accueil Centre d'Imagerie
Radiologie Générale
Radiologie Générale
Radiologie Générale
Radiologie Générale
Radiologie Générale
Radiologie Générale
Radiologie Dentaire
Echographie
Dopler
Explorations Fonctionnelles
Infiltration Radioguidées
Accueil Centre d'Imagerie de la Femme
Mammographie
Echographie CIF
Explorations Fonctionnelles
Ostéodensitométrie
Présentation Scanner
Type d'Examen Scanner
Type d'Examen Scanner
Type d'Examen Scanner
Type d'Examen Scanner
Type d'Examen Scanner
Type d'Examen Scanner
Type d'Examen Scanner
Type d'Examen Scanner
Type d'Examen Scanner
Type d'Examen Scanner
Type d'Examen Scanner
Type d'Examen Scanner
Type d'Examen Scanner
Pratique de l'examen Scanner
Présentation IRM
Types Examen IRM
Pratique de l'examen IRM
Nous contacter

PRESENTATION

 

Les radiographies sont historiquement la première technique d’examen en imagerie médicale. Elles restent un examen diagnostique essentiel.


Vos clichés sont numérisés, c'est-à-dire transformés en données numériques sur ordinateur et restitués sur un film. Cela permet de réduire la production globale de rayon X.
La numérisation permet également de "travailler" les images sur ordinateur : agrandir, réduire, éclaircir, etc... 
Dans un proche avenir, ces images pourront être lues ou transmises directement sur l'ordinateur de votre médecin.

L'évolution de ces techniques a aussi permis de diminuer la quantité de produits chimiques utilisés pour le développement des films et contribue à la préservation de notre environnement.

Présentation du Centre d'Imagerie

Actualité, le PACS, Charte de qualité,

Horaires d'ouvertures & prise de rendez-vous

Se rendre au Centre d'Imagerie

Quelle prise en charge?

Liste des Praticiens du Centre

Page suivante

Page précédente

Mail

Nous contacter

Accueil

CENTRE D’IMAGERIE MEDICALE

de Franconville



Les radiographies ne sont pas dangereuses si elles sont pratiquées par des radiologues qualifiés qui connaissent parfaitement les contre-indications. Des précautions doivent être prises systématiquement en cas de grossesse avérée ou de suspicion : c’est pourquoi il est important de signaler si vous pouvez être dans ce cas.

Les faibles doses de rayons X délivrées au cours d’un examen radiologique standard ne présentent aucun risque. Elles sont équivalentes aux rayonnements naturels auxquels toute personne est exposée dans sa vie (montagne, voyage en avion…etc.).


A titre d’exemple, un cliché simple correspond en moyenne à l’exposition moyenne naturelle (soleil) subie lors d’un voyage de 4 heures en avion

L’Hystérographie est une radiographie de l’utérus. Elle consiste à introduire par le vagin un produit opaque aux rayons X dans la cavité utérine et prendre plusieurs clichés radiologiques.

Elle apporte des renseignements utiles en complément de l’échographie qui étude mal la cavité utérine et les trompes.


La durée de l’examen peut varier en fonction de votre anatomie et du nombre de clichés nécessaires, soit environ 30 minutes ou plus.

Radiologie Générale

TYPE D'EXAMENS

 

Examens radiologiques :

Squelette, cœur, poumons, abdomen, ect…


Examens radiologiques avec produit de contraste :


A titre d’exemples, nous décrivons ci-dessous quelques examens :

Salle radio n°2

La Cystographie est une radio de la vessie et de l’urètre. L’examen utilise un produit à base d’iode injecté directement dans la vessie.


Pendant l’examen vous serez allongé. Le produit sera le plus souvent introduit dans la vessie à l’aide d’une sonde dans l’urètre (cystographie rétrograde chez la femme ou l’homme). Ce moment peut provoquer une sensation d’irritation. Dans certains cas on cathétérise directement dans la vessie après anesthésie locale (cystographie sus-pubienne chez l’homme).

Les radios sont d’abord réalisées pendant le remplissage de la vessie. Dans un second temps, pour étudier l’urètre, des clichés seront pris lors de la miction : on vous demandera d’uriner dans un récipient tout en restant sur la table de radio.

La durée de l’examen est de 45 à 60 minutes.

L’Urographie intraveineuse est un examen qui permet d’explorer les voies urinaires, depuis les reins jusqu’à la vessie et l’urètre. L’examen utilise des rayons X et un produit à base d’iode, opaque aux rayons X qui est éliminé par les reins dans les urines.

L’examen se fait en position allongée. On met en place un petit cathéter (tube souple) dans une veine, souvent au pli du coude, pour injecter le produit iodé. Puis, on prend plusieurs clichés radiographiques. La durée de cette première partie d’examen est d’environ 30 minutes.

L’examen comporte souvent une deuxième partie, 1 à 2 heures après les premiers clichés, le temps que la vessie se remplisse et qu’il vous soit possible d’uriner pendant la prise de clichés pour étudier l’urètre. Vous pouvez dans l’intervalle vous restaurer et boire.

L’Arthographie consiste à injecter à l’aide d’une aiguille un liquide iodé à l’intérieur d’une articulation. Des clichés radiographiques permettent ensuite d’étudier le contenu de l’articulation.


L’examen se fait en position allongée. La peau est d’abord désinfectée. La piqûre est un moment un peu désagréable de l’examen. L’injection de liquide iodé dans l’articulation ne provoque tout au plus que des douleurs modérées et très passagères. Après avoir retiré l’aiguille, votre articulation sera placée dans différentes positions et on prendra plusieurs clichés, en particulier, pour l’étude des ménisques. Cet examen sera le plus souvent complété par un scanner.

Le lavement au produit de contraste permet de voir des lésions du colon (gros intestin).

L’examen se fait essentiellement en position couchée. Il consiste à prendre plusieurs radiographies après avoir rempli l’intestin avec un liquide opaque aux rayons X, celui-ci est introduit à l’aide d’une canule, par l’anus. Pendant l’examen, on pourra également insuffler de l’air pour déplisser les parois du colon.

La durée de l’examen est d’environ 20 à 30 minutes

Salle radio n°1

ACCES PATIENTS